Cuando conocí al Chapo

Cuando conocí al Chapo

katedelcCuando conocí al Chapo, série documentaire, 3 épisodes

Titre français : Le jour où j’ai rencontré El Chapo
Langues : espagnol, anglais
Langue dominante : espagnol

Synopsis : L’actrice mexicaine superstar Kate del Castillo révèle l’histoire inédite de sa rencontre avec El Chapo Guzmán, le baron de la drogue le plus recherché au monde.

Disponible sur Netflix en vostfr ou avec des sous-titres espagnols

Mon avis : J’ai dévoré les 3 épisodes assez rapidement. Pourtant, cette série documentaire n’a rien d’extraordinaire mais j’ai été suffisamment curieuse pour avoir envie d’en savoir plus. Elle a l’efficacité d’un bon documentaire people mais elle peut  tout à fait plaire à ceux qui veulent en connaître davantage sur le Mexique, sur l’influence des narco-trafiquants ou tout simplement sur Kate del Castilllo et sa rencontre avec El Chapo et Sean Penn.

Advertisements
La granja del paso

La granja del paso

afectados-maxresdefaultLa granja del paso, documentaire espagnol, 1h22

Titre français : Afectados (Rester debout)
Langues : catalan, espagnol
Langue dominante : espagnol

Synopsis : La crise qui a frappé de plein fouet l’Espagne en 2008 a laissé plein de gens dans un désarroi immense : expulsés de leur logement qu’ils avaient hypothéqué pour en financer l’achat, des centaines de milliers de personnes devaient néanmoins continuer à rembourser leur crédit tout en se retrouvant à la rue.  A Barcelone, un collectif citoyen, apolitique et spontané,  s’est mis en place pour proposer son aide à ces victimes de prêts toxiques…
Disponible en DVD avec des sous-titres français sur Amazon

Mon avis : Ce documentaire est très intéressant. Il est très simple. Il y a les témoignages des personnes qui sont endettées et qui racontent comment elles en sont arrivées là, mais il y a aussi les rassemblement du collectif qui réunit ces personnes endettées. On voit les conseils, les solutions et les encouragements donnés. Je trouve ce genre de documentaires nécessaires car ils permettent de mettre un visage sur des situations dont on a entendu parler ; ensuite on en fait ce qu’on en veut, mais on se rend compte que ce sont des bel et bien des vies et le sujet devient un peu moins “impersonnel”.
Personnellement j’ai vu ce film au cinéma (en vostfr) et je vous avoue qu’il a pour moi davantage la qualité d’un bon documentaire télé.